Ex-Dividend - Info-Fin

Aller au contenu
Split-Shares
Le langage des titres à dividende
 
Les titres à dividendes utilisent un langage particulier comme Ex-Dividend date, Record date, etc.
 
Ils font référence à des dates précises qui peuvent être importantes si l’on ne veut pas se faire jouer un tour.

Exemple d’annonce pour le Split-Share DFN

  

Declaration Date
Date de l’annonce des dividendes par le conseil d’administration.

Ex-Dividend date
Le Ex signifie sans. C’est la date critique qui détermine qui est admissible à recevoir le dividende. Pour recevoir le dividende, les investisseurs doivent avoir acheté l’action au plus tard la veille de la date de l’Ex-dividende.  Avant que la négociation ne commence le lendemain, le prix de l’action est réduit du montant du dividende. Aux États-Unis et au Canada, la date de l’Ex-dividende est normalement de deux jours ouvrables avant la date
d’enregistrement. Dans l’exemple ci-haut, l’Ex-dividende est cependant la veille du jour de l’enregistrement.

Recording Date
Date à laquelle les propriétaires des actions sont déterminés et accrédités dans les livres de la compagnie pour recevoir les dividendes.

  Voici un tableau démontrant ces dates
  

  • Une transaction prend trois jours pour être inscrite dans les livres de la compagnie
  • C’est la même base qui est utilisée pour le paiement
  • Pour un dividende, on doit être propriétaire du titre à T-3
  • Donc, un titre acheté à T-2 sera inscrit dans les livres le vendredi sans dividende
       

Comportement au jour du Ex-Dividende
Au jour du Ex-Dividende, le trésor de la compagnie est réputé de s’être départie du montant des dividendes.
  • Dans un marché efficient, le titre devrait baisser du montant du dividende.
  • Il arrive souvent qu’il baisse plus fortement que celui-ci.
  • On peut supposer que c’est dû à une ignorance de plusieurs investisseurs qui devant la chute, se mettent à paniquer.
 
Un exemple d’efficience
 Comportement au Ex-Dividend     




Retourner au contenu