Vol. 10-05 Cloner votre disque - Blogues Info-Tech - Info-Tech

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Vol. 10-05 Cloner votre disque

Publié par Andred dans Utilitaires · 6/4/2015 09:05:00
Tags: ClonerParagon

Vol 10-05                                          andred@info-fin.net                                      2015-04-06

 
Guide pour cloner votre disque

But : Faire une copie de notre disque Windows actuel vers le nouveau SSD

Ce blogue a pour but d’expliquer le fonctionnement du programme Paragon Migrate OS to SSD.  Il s’insère dans la série d’une installation d’un SSD pour remplacer notre disque rigide où se trouve notre système d’exploitation tel que Windows 7/8 ou Unix ou autres.

L’objectif principal est de transférer notre disque C actuel sur le nouveau SSD.  Cette opération s’appelle Cloner un disque.  C’est un programme spécial qui va faire littéralement une copie conforme de notre disque actuel vers le SSD ou un autre disque en transférant tous les programmes incluant les licences de ceux-ci et toute l’information qui se trouve sur le disque d’origine. 

La fonction copie disque de Windows ne fait que copier des fichiers, ça ne fonctionnera pas car vous ne pourrez pas démarrer Windows.  Àlors qu’à la fin du clonage, vous pourrez démarrer à partir du nouveau disque.

Les SSD sont généralement vendues dans deux configurations.  Il y a la version OEM qui ne comprend que le disque SSD sans rien d’autre.  Et il y a la version qui comprend un kit complet d’installation.  Dans ce cas, le SSD sera accompagné des câbles requis, d’une bracket de montage et de vis.  Il y aura également un DVD et un utilitaire pour cloner votre disque.  Mais attention, il y a des problèmes avec ces outils fournis.

Par exemple, j’ai Acronis True Image 2013 pour prendre des backups.  Il y a un outil appelé Clone Disk.  C’est Acronis qui fournit Clone Disk avec les SSD de la marque Kingston.  Bien, comme le SSD est normalement plus petit que le disque rigide qu’il remplace, vous ne pourrez sélectionner le SSD comme destination, il restera grisé.

Dans mon cas, Windows était sous une partition de 150 Gigs, mais il n’occupait seulement que 52 Gigs.  Donc juste pour le data, il y avait amplement d’espace sur le SSD de 120 Gigs.  Mais Acronis grisais le SSD car plus petit que le 150 gig de la partition d’origine.  Il ne regarde que l’espace physique, et non l’espace utilisé.  Pas fort comme approche.

J’ai un autre SSD de marque Samsung qui a son propre utilitaire, mais il a de nombreuses restrictions.  Entre autres, il est limité à certains modèles de Samsung.

Donc, pour éviter tout ces soucies, acheter l’utilitaire Paragon Migrate OS to SSD version 4 dont voici le lien http://www.paragon-software.com/fr/home/migrate-OS-to-SSD

Cette adresse donne accès à la version française.  Dans cette page, ils donnent toute sorte de bonnes raisons d’acheter le produit.  Dans le bas de la page, il y a un bouton pour un rabais de 10%. En date du 15 avril 2015, il n’était plus valide.

Le prix régulier en euro est de 14,95 qui, une fois convertit en CAD + un 3% de frais de la carte de crédit pour devises étrangères donne 21,46 $.

Alors que la version américaine est de 19,95 USD qui une fois convertit en CAD + un 3% de frais de la carte de crédit pour devises étrangères, ça donne 24,26 $

Ces calculs ont été faits au taux de change du 9 janvier 2015.

Il était donc plus avantageux de le commander en euro.

En date du 13 avril 2015, la version anglaise état disponible pour 14,95$ USD sur le site Newegg.  Alors, décidez si vous voulez la version française ou anglaise.  Mais, c’est un petit prix pour un programme qui fonctionne très bien et qui enlève toutes les frustrations rencontrées avec les autres programmes.  Voici le lien pour Newegg.

 
Comment utiliser Paragon Migrate OS to SSD

ATTENTION

Le processus de clonage va tout effacer du disque de destination, incluant les partitions qui auraient été créées.  Donc si vous désirez partitionner le SSD, il faudrait le faire une fois qu’il aura été cloné. 

Utilisation du programme

Lors du lancement, le programme va vérifier tous les disques de votre ordi pour trouver tous les systèmes d’opération qui seraient installés.  Puis il vous demandera de choisir celui que vous voulez migrer.

Puis, il vous affichera tous les autres disques disponibles, incluant le nouveau SSD.  Vous choisissez alors le disque de destination.

Paragon vous affichera ensuite la quantité d’espace utilisée sur le disque d’origine ainsi que le pourcentage d’espace qui sera utilisé sur le disque de destination.

Si vous avez plus de données que le SSD peut en contenir, il affichera une fenêtre comme celle de l’explorateur de fichier de Windows où vous pourrez décocher les répertoires non essentiels. 

Par exemple, si vous n’avez qu’un seul disque et que toutes vos données sont sur le disque C, il y a de fortes chances que vous manquiez d’espace.  Il faut alors décocher les dossiers des photos, de la musique, des téléchargements et autres.  Jusqu’au moment d’arriver à un volume inférieur à la capacité du SSD et en gardant un 20 Gigs de libres.

Les dossiers décochés seront toujours disponibles sur l’autre disque, alors vous déciderez par la suite comment vous allez les organiser.  Windows avec tous les programmes installés dépasse rarement les 50 Gigs, donc un 120 Gigs fait normalement l’affaire.

Une fois le problème d’espace réglé, vous cliquer sur Clone et vous laisser aller le programme, ça peut prendre de 30 à 60 minutes, selon le volume, de la vitesse du SATA et la puissance de votre ordi.

Une fois terminée, une fenêtre va s’ouvrir vous disant d’aller dans le BIOS pour changer l’ordre de démarrage des disques.  Ceci peut varier selon la configuration de votre ordi, par exemple avez-vous plusieurs disques, avez-vous du Multi Boot.

Alors, pour éviter des problèmes suivez ce que je vous recommande pour le premier démarrage, par la suite, au deuxième démarrage, on ira dans le BIOS modifier l’ordre des disques.
 
Andred




1 Commentaire
Vote moyen: 0.0/5
2017-12-29 09:51:16
History of generic pills for cheap cialis überdosiert cheaest professional world wide no .

Retourner au contenu | Retourner au menu