Vol 10-10 Pour augmenter la vie d’un SSD - Blogues Info-Tech - Info-Tech

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Vol 10-10 Pour augmenter la vie d’un SSD

Publié par Andred dans Disque SSD · 1/4/2015 11:18:00
Tags: vieSSDdéfragmentationhibernationIndexationSuperfetchpaginationSwap

Vol 10-10                                          andred99@info-fin.net                                      2015-04-01

 
Pour augmenter la vie d’un SSD

BUT : Quoi faire pour augmenter la durée de vie d’un SSD

Un SSD a de par sa technologie, un nombre limité de cycles d’écriture.  Selon la technologie de NAND utilisée pour augmenter la capacité de la microplaquette, fais qu’il peut y avoir une, deux ou trois bits d’information par cellule.  En augmentant cette densité, on diminue encore plus le nombre de cycles d’écriture potentiels des cellules.
 
Pour augmenter la durée de vie d’un SSD, on doit donc éliminer les cycles d’écriture inutiles.  Déjà, les fabricants ont créé un algorithme qui est intégré dans le contrôleur interne.  Au lieu d’écrire les mêmes données au même endroit, il va les écrire chaque fois à des endroits aléatoires sur le SSD afin d’avoir une utilisation des cellules à peu près égales. 
 
On peut donc en déduire, que plus il y aura d’espace libre, plus on augmentera l’espérance de vie du SSD.  Donc, un SSD de 256 Go aura une vie plus grande qu’un 128 Go si la densité de bits dans une cellule est la même sur les deux types de disques.
 
Sur le Net, il y a beaucoup de discussion sur le sujet.  Les manufacturiers indiquent que leurs SSD ont une vie déterminée par le nombre de cycles d’écriture.  Certains tests semblent démontrer que la durée est plus grande que celle calculée.
 
Quoi qu’il en soit, ce sont des paramètres que l’on ne peut contrôler.  Par contre, on peut s’aider en éliminant les cycles d’écriture qui ne sont plus requis dus à la haute performance de lecture de ces SSD.  Voici quelques règles avec les SSD.
 
On ne fait plus de défragmentation
 
À force d’ajouter des fichiers, de les modifier ou de les déplacer, il vient un temps où qu’un fichier ne soit plus écrit tout en contigu sur le disque.  Il est fragmenté en bloc selon les quantités d’espace libre en contigu.  

La position de chaque bloc est référencée dans le FAT au début du disque.  Le FAT est un genre de table des matières qui indique à Windows où se trouvent sur le disque les fichiers recherchés.  

Alors, plus les fichiers sont fragmentés plus il est long pour les charger en mémoire.  C’est la raison qu’il fallait défragmenter les disques de temps en temps.
 
La vitesse d’accès des SSD étant proche de celle de la mémoire, sans aucun mouvement mécanique, il n’y a pas de différence entre aller au secteur suivant ou au 100e plus loin.  Donc, la défragmentation n’apporte aucun bénéfice.  Il faut donc éviter d’en faire.
  
On désactive l’hibernation
 
L’hibernation est un processus inventé par Microsoft et IBM pour accélérer le redémarrage d’un ordinateur.  Au moment de l’arrêt de l’ordi, Windows va transférer dans un fichier appelé hiberfill.sys une image de la mémoire.  Au redémarrage de l’ordi, une copie de ce fichier sera rechargée en mémoire pour remettre l’ordi dans l’état qu’il était avant cet arrêt.
 
Ceci était valide avec les anciennes machines et les disques relativement lents.  Mais avec la grande vitesse des SSD, redémarrer Windows se fait très rapidement et le gain gagné est très faible, alors que l’écriture répétitive de 8 à 16 Go d’espace disque va amener une dégradation plus rapide du SSD.
 
Donc, en désactivant l’hibernation, on sauve encore de l’écriture et l'on récupère autant d’espace disque que l’on a de mémoire.
 
Voici une petite procédure détaillée pour désactiver l’hibernation.
 
Pour désactiver cette fonction, il faut émettre une petite commande à Windows, avec la console de commande en mode administrateur.
 
  • Cliquer sur le bouton Démarrer et dans le champ Rechercher situé complètement dans le bas, taper CMD; ne pas faire Enter.
  • CMD.exe apparaîtra dans le haut de cette fenêtre.
  • Avec le bouton droit de la souris, cliquer sur ce CMD.exe et choisir Exécuter en tant qu’administrateur.
  • Cliquer Oui lorsqu’une demande d’autorisation d’exécution apparaîtra.
  • Une fenêtre noire s’ouvrira avec le prompt C:\Windows\System32>
  • Taper à la suite du prompt ce qui suit  powercfg -h off  puis faire Enter
  • L’hibernation sera arrêtée
  • Cliquer sur le X rouge du haut pour fermer la fenêtre
  • C’est tout
 
 
On arrête le service d’Indexation et du Superfetch
 
Pour le service d’indexation
Ce service indexation sert à trouver plus rapidement une information sur l’ordi.  Mais il a toujours été d’une grande nuisance pour un disque, car il scan continuellement 24/24 les disques afin de trouver les mots et de les indexer.  De plus, il enregistre une partie dans la mémoire vive pour un accès plus rapide sans compter la grosseur énorme du fichier indexé qui prend de l’espace disque.
 
Même avec uniquement des Hard Disk, j’ai toujours désactivé cette fonction, parce qu’elle amène une fin prématurée des disques.  Avec un SSD, le temps de recherche est décuplé, donc ce service est à proscrire, car il apporte plus d’effets négatifs que de bénéfices.  La recherche sera légèrement plus lente, mais on évitera bien des problèmes.
 
Pour le service Superfetch
Cette fonction avait pour but de pallier la vitesse lente des disques rigides.  Un algorithme a été développé afin de prédire les prochains fichiers qui seront probablement requis par un programme qui s'exécute en mémoire.  Windows, va donc charger de bonnes quantités de fichiers en mémoire afin d’accélérer le processus.
 
Donc, encore une fois, avec la grande vitesse de lecture des SSD, ces deux services sont devenus inutiles.  Il a de grands avantages de les désactiver.
 
Pour arrêter les services d’Indexation et de Superfetch
 
On affiche la liste des services et l’on cherche ces deux services et avec le bouton droit, on les arrête.  Voici comment procéder
 
Pour arrêter l’indexation
  • Peser sur la clé Windows, située entre Ctrl et Alt du côté gauche du clavier puis en même temps, sur la lettre R
  • Ça va ouvrir une petite fenêtre appelée Exécuter
  • Dans Ouvrir, taper services.msc et faire OK
  • Une grande fenêtre va s’ouvrir avec la liste des services avec leur état
  • Rechercher vers la fin de la liste le service Windows Search et cliquer dessus un coup pour le sélectionner
  • Vous verrez dans la colonne État, sont statut qui est normalement Démarrer
  • Cliquer avec le bouton droit et sélectionné Arrêter
  • Windows va ouvrir une petite fenêtre appelée Contrôle du service.  Une barre verte montrera la progression   de la demande.  Il se peut que Windows donne un message d’erreur après une minute comme s’il faisait un Time Out.  Ce n’est pas grave, il devrait tout de même avoir arrêté le service.
  • Ce que nous venons de faire, c’est d’arrêter le service d’indexation en cours.  Pour empêcher qu’il ne redémarre automatiquement au prochain démarrage de Windows, il faut le désactiver.  Alors, il faut faire un double clic sur ce service et dans type de démarrage, choisir Désactivé.
  • Ne fermez pas la fenêtre des services, car on en a encore besoin pour désactiver le Superfetch
 
Pour arrêter le Superfetch
  • Répéter la même procédure que pour l’indexation.  Rechercher Superfetch et arrêter le service et désactiver son départ automatique.
 
 Désactiver l’indexation au niveau du disque lui-même
 
Chaque disque a une option pour indexer le contenu des fichiers, ici encore, avec la vitesse des SSD, cette fonction est peu utile et il faut la désactiver.  Le processus est simple.
 
  • Ouvrir l’Explorateur Windows et un clic droit sur le disque SSD
  • Cliquer sur propriété
  • Sous l’onglet Général, dans le bas, décocher Autoriser l’indexation du contenu…
  • Cliquer sur Appliquer et une nouvelle fenêtre va s’ouvrir
  • Cocher Appliquer les modifications au lecteur C:\, aux sous-dossiers et aux fichiers
  • Peser sur OK.  Une fenêtre disant que vous devez disposer des droits d’administrateur va s’ouvrir.  Cliquer sur continuer.
  • Le système va balayer tous les fichiers pour enlever l’attribut.  Certains fichiers du système ne peuvent être modifié, cliquer sur continué en appliquant votre réponse à tous les autres fichiers.  Laissez-le aller, car ça peut prendre un certain temps selon la quantité de fichiers sur le disque.
 
 
On peut désactiver le fichier de pagination ou d’échange (swap file)
 
Autrefois, dus à la limite de la mémoire vive disponible on implantait un fichier d’échange, appelé également un fichier de pagination ou Swap file qui était enregistré sur un disque.  Il était configuré comme la mémoire principale et Windows s’en servait pour paginer des pages de mémoire afin de libérer de l’espace pour d’autres programmes.
 
  • Aujourd’hui, avec le faible coût de la mémoire, il est courant d’avoir 8 ou même 16 Gigaoctets de mémoire vive.  Si l'on a amplement de mémoire (8 Go et plus) et que l’utilisation de la mémoire est presque toujours en bas de 50%, le fichier de pagination est inutile.
 
  • Si l’on doit en avoir un, il est préférable de ne pas le laisser sur le SSD si cela est possible, car ce fichier est écrit continuellement 24/24.  Il faut le mettre sur un autre disque physique et idéalement dans une petite partition qui serait située au début d’un disque afin d’améliorer la performance.
 
Pour configurer le fichier de pagination
 
  • Cliquer sur Démarrer puis Panneau de configuration que vous trouverez dans la colonne de droite.
  • Dans la nouvelle fenêtre, assurez-vous que l’affichage est en format Grandes icônes que vous trouverez dans le coin droit supérieur.
  • Cliquer sur Système et dans la nouvelle fenêtre, choisir du côté gauche, Paramètres système avancés
  • Une nouvelle fenêtre appelée Propriété système va s’ouvrir.  Sous l’onglet Paramètres système avancés, dans la section Performance, cliquer sur Paramètres
  • Dans la nouvelle fenêtre, cliquer sur l’onglet Avancé
  • Dans la section Mémoire virtuelle, cliquer sur Modifier
  • Une fenêtre où l’on trouvera les différentes partitions des disques sera affichée.  Sélectionner le disque qui a une valeur d’affichée dans la colonne Taille du fichier d’échange.  Par défaut c’est le disque C :
  • Avec le bon disque sélectionné, cocher Aucun fichier d’échange, puis cliquer sur Définir.  La valeur sera automatiquement mise à zéro.
  • Un redémarrage sera nécessaire.   
 
Étant donné que Windows s’attend à avoir un fichier d’échange, à chaque démarrage, Windows affichera une fenêtre comme celle-ci.  Je n’ai pas encore trouvé un moyen d’empêcher cet affichage
 
 

Même s’il dit qu’il a créé un fichier d’échange, ce n’est pas vrai.  Vous pouvez le prouver en regardant dans le dossier racine du disque C: pour la présence d’un fichier pagefile.sys.  S’il n’y en a pas, c’est que la pagination est arrêtée.  Alors cliquer sur OK 
 
À la suite de cette fenêtre, une autre sera affichée.
 

 
Il demande faire un choix pour une meilleur performance, soit de prioriser les applications ou les services qui roulent en arrière-plan.  Vous ne changez rien et vous cliquer sur OK ou sur Annuler, le résultat sera le même.
 
C’est tout.  C’est deux messages s’afficheront en premier dès le départ de Windows.
 
Si vous n’avez que 8 Go et que vous êtes un gros utilisateur, il y a de faibles risques que Windows manque de mémoire.  Dans ce cas, si c’est répétitif, vous devrez recréer le fichier d’échange.  Mais avec 8 Gig, ça vaut la peine de l’essayer.
 
Personnellement, j’ai des SSD sur trois de mes ordis
 
  • Le premier qui roule Windows 8.1 a 16 Go de RAM et la pagination est désactivée.  Je n’ai jamais eu de message de Windows disant qu’il manque de mémoire.  Et pourtant, je suis un «Power user» avec toujours un très grand nombre de programmes d’ouverts.
 
  • Le deuxième qui est mon serveur, qui roule Windows 7 et il a seulement 4 Go de RAM et il a un fichier d’échange de défini sur un autre disque du type disque rigide.
 
  • Le troisième, c’est mon portable qui roule Windows 7 et qui a également 4 Go de RAM.  J’avais désactivé la pagination, mais j’avais de temps en temps un message de Windows qui me disait que la mémoire était limitée.  J’ai donc réactivé le fichier de pagination qui est sur le SSD, car il n’y a qu’un seul disque.
 
  
ATTENTION
 
Il ne faut pas désactiver la cache en écriture sur un SSD, car vous allez subir une baisse de performance remarquable, qui peut s’étendre de -33% à -95% selon la grosseur des blocs d’écriture.

Andred



   



1 Commentaire
Vote moyen: 0.0/5
2017-12-29 08:27:38
History of generic pills for cheap cialis überdosiert cheaest professional world wide no .

Retourner au contenu | Retourner au menu