Qui suis-je - Info-Tech

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

À propos

Une petite biographie


J’ai une formation en électronique et à la fin de mes études, il y a bien longtemps, j’ai été engagé par la compagnie Marconi lors de l’ouverture de la succursale de Québec. J’étais dans la division Domestique, c'est-à-dire celle qui couvrait la radio, la télévision et la stéréophonie. Trois ans plus tard, la compagnie devait faire un choix entre investir de fortes sommes pour convertir leur usine pour la fabrication des télés couleurs qui prendrais les marchés l’année suivante ou de fermer la division du Domestique.

Ils ont donc abandonné cette division, afin de se concentrer sur les domaines plus rentables, tels que la radio télécom, les radars, les systèmes Doppler pour la navigation aérienne, etc. Ils m’ont offert un poste dans les radars pour la navigation maritime, mais j’ai préféré aller chez IBM.

IBM

Mon séjour chez IBM a duré 15 ans où j’étais Senior Customer Engineer responsable des Main Frame chez les gros clients.  C’était avant l’époque des ordinateurs personnels. Ces ordinateurs avaient des tailles impressionnantes. Je faisais l’installation, la configuration, la maintenance et le dépannage. Le tout se faisait dans le but d’avoir une utilisation optimale pour le client.

Ce fut une époque où l'ont apprenais le fonctionnement interne des ordinateurs et où l’on partait pour des périodes jusqu’à trois mois pour étudier ces machines. Aujourd’hui, ces fonctions ont bien changé et les défis que l’on avait ont disparu. L’évolution technologique a fait que les circuits sont fortement intégrés et où la réparation consiste à changer un bloc contenant des centaines de millions de circuits logiques.

Par la suite, j’ai été au gouvernement provincial où j’ai travaillé 20 ans.

CSST

J’ai débuté à cet endroit comme responsable technique de la salle d’ordinateur où je faisais la configuration des ordinateurs et des périphériques. Puis en 1982 j’ai commencé à tester les premiers micros ordinateurs d’IBM, que l’on appelait PC pour Personal Computer. C’était l’époque du débroussaillage pour en comprendre le fonctionnement et voir s’il y aurait quelque chose à faire dans un environnement commercial. On connait la suite de cette évolution. Après 5 ans, je voulais d’autres défis.

CTED ou DGI ou CSPQ

Par la suite, j’ai été au CTED, qui était le Centre de Traitement Électronique des Données du Québec qui est devenu la DGI puis le CSPQ. C’était le centre qui fournissait les services informatiques administratifs de tous les ministères et le traitement des applications pour les ministères plus petits. J’ai été responsable du service de bureautique et de vendre ce service aux autres ministères. J’ai participé au déménagement de la DGI dans l’édifice voisin qui appartenait à la défunte Chinic. Là, j’ai conçu un des premiers systèmes de câblage intégré pour les édifices publics. Il n’y avait pas grand-chose qui existait à l’époque. J’ai donc dû concevoir plusieurs approches pour fournir les différents services informatiques aux usagers.

MRN

Après trois ans, j’ai été au Ministère des Ressources Naturelles où j’y ai passé 12 ans. J’ai travaillé 3 ans en géomatique où je faisais la coordination entre les différents secteurs et la Direction de l’informatique.

Puis j’ai été nommé pour le projet de l’aménagement de l’Atrium qui consistait à regrouper les employés du Ministère qui étaient déployés dans de nombreuses bâtisses, vers cet ancien centre commercial converti en édifice à bureau. J’ai été responsable de concevoir et d’implanter un système de câblage pour tout l’édifice. Là encore, les standards et les composantes telles que les types de câbles et les prises murales, etc. n’étaient pas encore déterminés ou disponibles. Mais la polyvalence du système que j'ai conçu a répondu aux besoins du Ministère durant plus de 20 ans.

Puis j’ai été responsable des architectures des réseaux du Ministère autant à Québec qu’en région.



























 
Retourner au contenu | Retourner au menu